Le saviez-vous : Plante mystère

Par Alain Kaminski

Emprunté au grec puis pillé par le latin, la racine bsqlwn a donné « bisqualon », mentionné dans le Livre des Rois. Mais puisque l’on parle de racine, rappelons que ce terme venu du cananéen a donné un mot bien connu désignant une plante verte très agréable dans nos salades.
La plupart des aromates venaient du Moyen-Orient, ce sont les phéniciens, grands navigateurs, qui l’amenèrent en Grèce.
Là-bas on savait faire également, les récoltes, les semis, on consommait beaucoup de plantes dont les feuilles étaient encore vertes, jeunes, et d’ailleurs bisqualon était auparavant en terre de Canaan plutôt une plante verte, jeune pousse, et parfois un légume vert.
En sixième et en cinquième au lycée Jacques-Decour à Paris, au cours de mes deux années de grec rapidement abandonnées pour ne conserver que le latin qui me passionnait davantage, je me souviens d’un professeur qui avait déjà abordé l’étymologie des mots liés à la botanique. Il s’appelait Monsieur Courtois. Je pense parfois à lui devant une salade tomate, mozzarella et… BASILIC.