Livre : L’espion français par Cédric Bannel

Les recommandations littéraires de Sabine Strul

Démonter, en plein Paris, un réseau terroriste qui a des ramifications avec les Talibans en Afghanistan : telle est la mission d’Edgar, agent clandestin, membre de l’unité la plus secrète de la DGSE : le service des Archives, qui mène des actions « limites », non effectuées par des militaires ou fonctionnaires.
Avec ce roman d’espionnage très documenté et ancré dans la réalité, on est au cœur de l’Armée Nationale Afghane (ANA) qui essaie de retrouver de jeunes infirmières japonaises enlevées.
Trafic de drogue et d’armes – corruptions – trahisons – paranoïas – luttes entre courants de pensée hostiles qui poussent les jeunes djihadistes à se « liquider » les uns les autres…
Avec ses personnages attachants, L’espion français est un récit très bien construit, haletant et fluide, malgré la complexité du contexte.

Cédric Bannel
(né en 66 à Casablanca) – formation ENA – entrepreneur, sportif français (karaté) et écrivain – a reçu le Grand Prix du Meilleur Polar des lecteurs de Points 2017 avec son roman BAAD et a été finaliste du Prix Maison de la Presse pour L’Homme de Kaboul. Un digne héritier de John Le Carré !

L’espion français de Cédric Bannel
Édition LA BÊTE NOIRE – Robert Laffont/ Les Tourelles
Parution Mai 21 – 508 pages – 19.90€